• Tulle l'espoir continue

    Tulle l'espoir continueLe CABCL a organisé pour la deuxième saison consécutive, en collaboration avec La Montagne, le concours du jeune journaliste. Léo (frère de Tanguy, des moins de 11) a participé au concours.

    Voilà son article

    Le contexte

    Après de nombreux revers en début de saison, le sporting relève la barre depuis fin novembre ; il reste néanmoins à la huitième place, dans la zone de relégation. De son côté, Limoges est troisième de cette poule mais avec six points d’avance sur les bleus et blancs.

    Le match

    Sur ce derby du Limousin, devant un public de 3500 spectateurs, les trente acteurs se sont livrés à un combat âpre, indécis et extrêmement tendu, à l’image de nombreuses échauffourées. La première période est très équilibrée, Arnaud Noailhac et Nicolas Caussimont se répondent l’un à l’autre. Puis vient ce coup d’éclat de l’USAL : mêlée à cinq mètres pour les limougeauds dans leur propre en-but, Jonathan Leite passe le ballon à Mathias Atayi qui tape à suivre pour lui-même et, après un cafouillage tulliste parvient à aplatir en coin. Le score à la mi-temps est de 6 à 8 pour les haut-viennois.

    Tulle l'espoir continue

    Un combat rude surtout à l’avant Photo de L. Faramond

    Des tensions et un suspense jusqu'au coup de sifflet final.

    La seconde mi-temps se poursuit sur le même tempo avec le duel de buteurs. Le match arrive à son terme et le S.C.T.C mène 15-14 et ce sont les tullistes qui ont la balle. Les bleus tentent de taper en touche. En vain.

    Une dernière contre attaque de Limoges ne donnera rien. Le Sporting l’emporte donc sur le score de 15 à 14.

    Réactions d’après match

    Les réactions du S.C.T.C on été enthousiastes mais il y a encore des points à améliorer selon Stéphane Ferrière, entraîneur de cette équipe de Tulle :

    Tulle l'espoir continue« Aujourd’hui c’était vraiment important de gagner, on a mis beaucoup de cœur à obtenir ce résultat, pas tout le temps avec la manière mais avec beaucoup de courage . »

     

     
    L’entraîneur a aussi félicité la défense de Tulle mais a regretté la fébrilité de son équipe sur le plan offensif.

    Du côté de Limoges, c’est la déception qui est sur tous les visages, à l’image de Peter Durcan, capitaine de l’U.S.A.L :

    Tulle l'espoir continue«Il ne nous manquait pas grand chose à la fin du match. Nous sommes très déçus parce qu’ à sept minutes de la fin du match, nous étions en passe de gagner. On sort de là avec une grosse déception, je ne sais pas ce qu’il a manqué. »

     
    C’est donc le promu tulliste qui remporte ce derby, très tendu.

    Article conçu et propos recueillis par Léo Faramond 

    « Opération Boulettes réussieDiaporama opération boulettes »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :