• Le S.C.Tulle retrouve la victoire.

    Le S.C.Tulle retrouve la victoire.Nos tullistes, revanchards après leur maigre défaite à Libourne, se focalisaient sur la réception du Club Athlétique Périgueux dans leur antre d’Alexandre Cueille. Les périgourdins, quant à eux, vont tenter de se ressaisir après la gifle reçue à Lille 26-3.

    Courte victoire et match tendu

    Le match prit du temps à démarrer et c’est le C.A.P qui ouvre le score par l’intermédiaire de son buteur Anthony Bourgeois à la 14ème minute. Mais, cet avantage au score fut de courte durée. En effet, le Sporting parvient à inscrire deux essais : le premier signé Fabien Domingo après plusieurs assauts sur l’en-but des visiteurs et le second conclu par la nouvelle recrue Jérôme Naves qui s’empara du ballon grâce à un bon pressing défensif de Cyril Couturier également néo-tulliste. Le buteur maison, Bastien Papon, ne réussit qu’une seule de ses deux tentatives: le score grimpa à 12-3 en faveur des locaux. Cette première mi-temps fut largement dominée par les hommes de Vincent Dessemont à cause de nombreuses fautes produites par les verts et bleus marine.
    La deuxième mi-temps fut encore plus brouillonne et le tableau d’affichage n’augmentait pas vraiment hormis trois points de plus pour Tulle grâce à son buteur. Les dordognots se mirent donc à l’offensive et, suite à plusieurs fautes en mêlée, l’arbitre accorda l’essai de pénalité mérité pour le C.A.P. La fin du match, plus que tendue, voyait les corréziens encaisser les attaques périgourdines mais, dans l’ultime minute de la partie, les tullistes parviendront à obtenir la pénalité de la victoire et Alexandre Soriano libérait les siens.M.Briebent, arbitre de la partie
    Les cartons ont été un important fait de jeu dans la partie : les bagarres à plusieurs reprises et les fautes en mêlée n’ont pas fait chômer l’arbitre. Les tullistes se sont vus écoper quatre cartons jaunes : deux attribués aux piliers Harbut et Rosolini pour leurs fautes à répétitions en mêlée et deux autres donnés à Papon pour plaquages dangereux et à Lecalvez qui n’a pas pu «garder ses nerfs» en fin de partie. Du côté de Périgueux, le bilan n’est pas plus gratifiant. En effet le premier carton jaune de la partie fut à l’encontre de Lionel Campergue, mais ce fut bien le carton rouge (qui n’avait peut-être pas lieu d’être) infligé à Jonathan Brethous qui handicapa les hommes de Samuel Brethous et Olivier Laurent.
    Ce match fut donc remporté 15-10 par les locaux au terme d’une rencontre très tendue. 

    Focus sur : Cyril Couturier.

    Cyril COUTURIERSi le Sporting réussit aujourd’hui c’est aussi grâce à sa jeune garde et Cyril Couturier en fait bien partie. En effet, après deux saisons quasiment blanches aux espoirs de Brive, à cause de ruptures des ligaments croisés aux deux genoux, il réalise les feuilles de match les unes après les autres dans sa nouvelle équipe.

    Nul doute que ce chaudronnier de formation finira par se forger une réputation au sein de sa nouvelle équipe…
    Article, interview et photos réalisés par Léo Faramond Pessayre.

    « Plateau FFR19 Jeu à 7 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :